24 septembre 2008

Anchoïade comme à Pézenas

Je le sens, cette recette ne va pas plaire à tout le monde. L'oignon, surtout cru, il faut y être né dedans - ne faites pas la grimace, ce n'est pas pire que de naitre dans un chou  - pour l'aimer. Ou alors il faut être né pas loin d'un village - Lézignan la Cèbe, ça ne s'invente pas - où sont cultivés des oignons d'une douceur angevine, qui ne vous font pas pleurer quand on les pèle, qui ne vous laisse pas sur les doigts une odeur à faire fuir toutes les mouches du quartier - remarquez, chez nous, ça peut être utile en été... [Lire la suite]