J'écoutais l'autre jour Jean-Pierre Mocky (clic) - toujours bon pied, bon oeil, bon coup de fourchette, mais aussi un tantinet mysogine dans cette émission ( les secrets de cuisine) - qui évoquait les repas des acteurs et des équipes sur les tournages. D'après Mocky, Federico Fellini (clic) et son frère (je n'ai rien trouvé sur ce dernier) faisaient eux-mêmes la cuisine pour l'équipe et, très souvent cela va de soi, des spaghettis. Des spaghettis oui mais, aux crevettes et à l'ail. Je ne garantis pas l'originalité de la recette, Jean-Pierre Mocky ne l'ayant pas détaillée, il a juste cité les ingrédients qui la composaient, j'ai imaginé le reste.

DSCN0586

 Pour 3 ou 4 personnes il faut :

  • 250g de spaghettis aux oeufs, évitez les pâtes à cuisson rapide
  • 250g de crevettes cuites et décortiquées, garder les carapaces
  • 1 grosse gousse d'ail
  • 1 petit bouquet de ciboulette
  • 1 petit bouquet de coriandre
  • +/- 6cs d'huile d'olive
  • gros sel
  • poivre

 

Spaghettis à la Fellini

On y va ? :

  1. Peler et hacher l'ail, je le fais avec un écrase-ail.
  2. Ciseler la ciboulette et la coriandre.
  3. Faire cuire les spaghettis avec le gros sel selon le temps indiqué, al dente ou moelleux selon votre goût, et les goûts de chacun ça ne se discute pas.
  4. Pendant la cuisson des spaghettis faire chauffer l'huile d'olive sans excés. Ajouter les carapaces des crevettes et les faire revenir 5 minutes. Les écraser avec une fourchette ou un pilon pour en extraire les sucs. Les débarrasser de la cocote, elles ont parfumé l'huile on peut les jeter ou les donner au chat, on n'en a plus besoin.
  5. Ajouter les crevettes et l'ail dans la cocote, l'ail ne doit absolument pas brunir, il doit rester blanc, ça prend donc très peu de temps, 2-3 minutes pas plus, le temps de faire rendre tout son arôme à l'ail et de chauffer les crevettes.
  6. Hors du feu ajouter la coriandre et la ciboulette.
  7. Egoutter les spaghettis. Les transvaser dans la cocote. Remuer pour imprégner les spaghettis et servir bien chaud sans rien d'autre. Si vous y tenez ajoutez du parmesan mais c'est tout à fait superflu.

Recette simplissime mais savoureuse à la condition d'aimer l'ail, bien sûr.

 

Signatures Nadine

Pour imprimer la recette c'est en bas du billet, à gauche

et pour s'inscrire à la newsletter, c'est en haut, dans la colonne de droite