Je profite de ce billet pour vous souhaiter une bonne et heureuse année 2013 de la part de Nadine et de moi-même (ouf il est encore temps !), que cette année soit encore pleine de créations culinaires et de mets succulents. Nous n'avons pas été très prolifiques sur le blog ces derniers temps pour des raisons diverses indépendantes de notre volonté bien que la passion de la cuisine soit toujours aussi présente. Alimenter et entretenir un blog prend beaucoup de temps et malheureusement ce temps nous a manqué. Cependant nous sommes toujours aussi attentives et réactives à vos commentaires et à vos questions car vos avis nous sont précieux et vos visites nous font plaisir. Merci donc à tous et toutes pour votre fidélité.
Je commence donc l'année par une tarte aux poireaux et au saint-marcellin qui a retenu toute mon attention lors d'une diffusion de l'émission "à vos régions" dont l'animateur est Grégory Galiffi. Cette tarte simple à réaliser (mais délicieuse... si vous aimez le sucré-salé) est une recette de Florence Périer qui officie dans la tradition des "Mères lyonnaises" dans son petit restaurant le café du Peintre (décor façon bouchon) à Lyon. J'aime ce genre d'émission (également "les escapades de Petitrenaud" ou "les carnets de Julie" etc...) où l'on va à la rencontre de personnes qui nous font connaître ou redécouvrir et aimer les bonnes recettes du terroir.

photo 3777a

Les ingrédients

Pour la pâte brisée :
250 g de farine
125 g de beurre un peu mou
1 jaune d'oeuf
1 petit verre d'eau (essayez déjà avec 10 cl)
1 pincée de sel

Coupez le beurre en petits dés puis mélangez-le avec la farine et le sel. Vous allez obtenir une pâte sableuse. Ajoutez alors le jaune d'oeuf et pétrissez. Si votre pâte n'est pas assez souple, ajoutez un peu d'eau froide. Faites une boule. Ecrasez à nouveau la pâte avec la paume de la main sur le plan de travail fariné, travaillez-là jusqu'à la rendre homogène. Réservez au frais pendant au moins 1/2 heure.


Pour la garniture :
1 fromage saint-marcellin (petit fromage français du Dauphiné à base de lait de vache, à pâte molle et à croûte fleurie. Son poids moyen est de 80 g et il est réalisé avec le lait provenant de 300 communes de l'Isère, de la Drôme et de la Savoie) Wikipédia.
1 poire (j'ai choisi une poire abate)
2 poireaux pas trop gros (j'ai utilisé plutôt les "blancs")
30 cl de crème liquide (personnellement j'ai mis de la crème épaisse)
2 oeufs
une noix de beurre
poivre, sel, muscade moulue (j'ai remplacé la muscade par de la coriandre que j'aime particulièrement)
Le saint-marcellin et la poire vont contrebalancer le goût un peu fort du poireau.

On commence par la préparation de la pâte brisée.

Lavez et coupez les poireaux en rondelles. Dans une sauteuse faites fondre une noix de beurre, ajoutez un peu d'eau, faites cuire les poireaux à feu doux pendant environ 6/7 mn. Il ne faut pas qu'ils brunissent. Laissez refroidir.
Pendant ce temps pelez et coupez la poire en petits dés.

Etalez la pâte brisée dans un moule à tarte, piquez la pâte.
Préchauffez votre four à 200°.

Coupez le saint-marcellin en petits morceaux et répartissez sur la pâte ainsi que les dés de poire et les poireaux.
Dans un saladier battez les oeufs, ajoutez la crème, salez, poivrez et ajoutez la muscade.
Versez ce mélange dans le moule. Enfournez à 200° pendant 10 mn puis baissez le thermostat à 180° et achevez la cuisson pendant environ 20 mn (selon les fours). Personnellement j'aime quand le dessus est bien doré. Servez chaud. Bon appétit !

photo 3792a

 

Signatures_Ghislaine

imprimante_02

Image Hosted by ImageShack.us