Pour cette glace au miel et à la lavande  - déclinaison de la crème glacée à la vanille - j'utilise un miel de lavande que j'achète chez Lilian et Muriel Monserrat, apiculteurs à Combes, à côté de Lamalou les Bains (Hérault). Nous les avons rencontrés il y a quelques années sur un marché de producteurs et depuis nous n'achetons plus que ce miel. Si vous êtes de la région vous ne manquerez pas de les rencontrer au détour d'une allée de marché ou de foire, laissez-vous tenter vous ne le regretterez pas.
J'apprécie particulièrement cette crème glacée douce et parfumée avec du chocolat ou avec des fruits poêlés, pêches ou abricots par exemple.


Ingrédients :

  • 400g de crème liquide entière(1)très froideon peut aller jusqu'à 500g de crème, ça a le double avantage d'augmenter la quantité de glace et de diminuer la teneur en sucre.
  • 140g de miel de lavande (2)
  • 1/2 tasse à café de lait aromatisé à la lavande
  • 2 œufs entiers
  • 1 sachet de cremfix ou chantifix (3) merci Amélie ;)

(1) selon la crème utilisée la texture de la glace sera plus ou moins onctueuse, à vous de tester et de voir celle que vous préférez.
A défaut de crémier ou de ferme près de chez moi - les vaches sont loin d'ici - j'utilise la crème "Elle et Vire" entière en pack de 1 litre ou la "Pâturage" d'Intermarché en litre également. Avec la première - plus épaisse - on obtient une crème glacée très onctueuse, avec la seconde - plus fluide - la crème glacée est plus légère, à vous de voir celle que vous préférez ; ici, les avis sont partagés alors je fais une fois avec une, une fois avec l'autre. Si vous avez la chance d'acheter la crème à la ferme il n'y a aucun doute, votre crème glacée sera encore meilleure.

(2) le miel remplace le sucre inverti, sucre utilisé en glacerie. Il favorise le moelleux et empêche la glace de trop durcir.
(3) j'utilisais jusqu'à présent des sachets "gourmandises" de chez Demarle mais je trouve le prix vraiment très élevé. La poudre pour chantilly convient parfaitement.

 


Matériel :

  • robot sur pied ou à main ou blender ou mixer plongeant, j'utilise le blender. Si vous n'avez aucun de ces appareils la texture ne sera sûrement pas la même.
  • sorbetière ou turbine, j'ai la chance d'avoir une turbine (Magimix) et croyez-moi, avec toutes les glaces que je fais elle est amortie depuis longtemps. Le grand avantage d'une turbine c'est que l'on peut faire plusieurs glaces et donc plusieurs parfums dans la journée. Chez moi elle fonctionne toute l'année.

On y va ?

Cette fois-ci on va commencer par réaliser le lait aromatisé à la lavande. Pour ce faire il faut chauffer une 1/2 tasse à café de lait, y ajouter 2cc de lavande séchée ou 1cc seulement de lavande fraiche, cette dernière étant beaucoup plus parfumée, et laisser infuser 3 ou 4 heures. Ensuite filtrer à l'aide d'un filtre à café et presser fort entre les doigts pour tout extraire.

Ensuite, dans le bol du blender verser tous les ingrédients dans l'ordre*,

  1. mixer d'abord à petite vitesse puis à la vitesse la plus élevée de votre blender, pendant 20 secondes montre en main, pas moins. Voilà, c'est tout pour la préparation. Si votre blender n'est pas très puissant mixez dix secondes de plus. Si vous utilisez un robot fouettez à vitesse lente au début et augmentez progressivement jusqu'à la vitesse la plus élevée à peu près le même temps. Une mousse épaisse va se former, ne l'enlevez surtout pas. On obtient grâce au miel une préparation onctueuse et neigeuse.
  2. A partir de là on peut soit mettre la préparation au frais soit la mettre à turbiner immédiatement.
  3. Une fois la glace terminée la mettre dans un bac en plastique et la fermer hermétiquement. Si vous êtes peu nombreux à la maison préférez deux ou trois boites plus petites, ça évite de remettre au congélateur une glace à moitié fondue.
  4. On peut la déguster immédiatement mais je préfère la laisser au congélateur au moins 4 heures avant. Elle est meilleure le lendemain.

* le fait de mettre les liquides en premier permet une meilleure homogénéisation surtout si le blender n'est pas très performant.

Au risque d'avoir un résultat différent il est important d'utiliser les mêmes ingrédients, les mêmes quantités et le même mode opératoire.

La saga des glaces est terminée pour cette fois, mais pour cette fois seulement.


N a d i n e