Le jambalaya est un plat typique cajun, délicieux mélange d’ingrédients divers et parfumés, plat coloré et épicé que l'on sert aux repas de fête dans le sud des Etats unis, en Louisiane plus particulièrement. La Louisiane, la Nouvelle-Orléans sont des noms qui me faisaient rêver lorsque j’étais sur les bancs de l’école et je garde un intérêt particulier pour cette région des Etats-Unis (d’ailleurs souvent douloureusement frappée par des catastrophes : marée noire, ouragans... mais aussi la pauvreté). Sans y être allée, j’aime ses couleurs, sa diversité, ses influences, sa musique, sa richesse culturelle, héritage d'un lourd passé colonial.
La première référence connue à toute variante de «  jambalaya » serait le mot «jambalaïa », utilisé en Provence, en France en 1837.  Le mot "jambalaya" a été utilisé pour désigner un méli-mélo d'ingrédients et serait actuellement considéré comme l'origine exacte du mot "jambalaya" utilisé aujourd'hui, contrairement à ce que dit le dictionnaire cadien qui affirmerait que Jambalaya vient du mot français "jambon" pour le jambon et le mot africain "ya" pour le riz.  Cette origine proposée aurait depuis été largement discréditée. Mais il est toujours très difficile de connaître très exactement l'origine d'un nom. Ce joli nom de jambalaya
est également étroitement associé à la musique cajun qui est un mélange d’influences musicales diverses.
Il y a beaucoup de recettes de jambalaya, aussi étant novice en la matière j’ai choisi (un peu arbitrairement) cette recette trouvée sur l’internaute et nous avons beaucoup aimé. Ayant fait quelques recherches sur le net, j’ai trouvé des recettes "cajun" préparées par les célèbres et sympathiques jumelles Audrey et Maudrey des bayous de Louisiane, de la ville de Houma plus exactement (elles y tiennent, ainsi que leur autre soeur Allie, chacune un "Bread and Breakfast"). Si vous avez l’occasion de visionner les vidéos (trop peu nombreuses sur le net) de leurs recettes de cuisine (comme celle ci-dessous) vous serez sans doute charmés par leur simplicité, leur authenticité, la passion qu'elles transmettent à travers leur cuisine... et leur accent. Je regrette seulement ne pas en avoir trouvé plus et surtout aucune de jambalaya.

 

 

Et si vous désirez en savoir un peu plus sur la cuisine de la Louisiane, je vous propose de visiter ce site ICI

Jambalaya1

 

Pour 4 personnes :
200 g de riz (j'ai utilisé du riz arborio mais je pense que tous les riz peuvent faire l'affaire)
6 dl de bouillon de volaille
250 g de jambon cuit en gros dés (j'ai mélangé jambon et poulet)
200 g de chorizo en rondelles (il existe plusieurs sortes de chorizo plus ou moins fort)
400 g de tomates coupées en petits quartiers
1 oignon doux haché
100 g de céleri branche coupé en petits morceaux (je n'ai pas utilisé le feuillage)
250 g de poivron vert en dés (ou de gombo : je n'en ai pas trouvé)
2 cuillères à soupe d'huile (d'olive pour moi)
3 clous de girofle
1 gousse d'ail émincé (+ 1 gousse entière où j'ai piqué les clous de girofle)
1 bouquet de laurier/thym
1 cuillère à soupe de persil plat haché
1/2 cuillère à café de piment de Cayenne moulu
12 crevettes moyennes
tabasco si vous aimez bien pimenté (je n'ai pas mis)
1 cuillère à soupe de coriandre fraîche hachée
sel et poivre du moulin

j'ai ajouté une saucisse fumée coupée en rondelles en même temps que le chorizo et un petit verre de lait de coco (env 80 ml) un peu avant la fin de la cuisson. On peut aussi ajouter un mélange d'épices cajun.

Dans une sauteuse faites revenir l'oignon, le poivron et le céleri dans l'huile (d'olive pour moi) à feu doux pendant 5 minutes en remuant de temps en temps. Ajoutez l'ail et laissez cuire encore pendant quelques minutes.

Incorporez les dés de jambon et les rondelles de chorizo (et saucisse fumée). Faites dorer quelques minutes et retirez le chorizo. Réservez.

Ajoutez ensuite les quartiers de tomate, les clous de girofle, le bouquet laurier/thym, le persil, du sel, le piment de Cayenne et quelques gouttes de tabasco. Mélangez bien.  Ajoutez le riz et le bouillon chaud. Laissez cuire pendant 30 minutes à feu doux.

Décortiquez les crevettes (et enlevez le fil noir (intestin) qui se trouve sur le "dos" des crevettes) et incorporez les à la préparation 5 minutes avant la fin de cuisson. Ajoutez les rondelles de chorizo.

S'il reste un peu de liquide faites évaporer rapidement à feu vif (surveillez que ça ne brûle pas). J'ai enlevé la gousse d'ail où j'avais piqué les clous de girofle et le bouquet laurier/thym. Servez bien chaud. Parsemez de coriandre hachée au dernier moment.

Source : site l'internaute

Jambalaya4

Jambalaya5

 

Signatures_Ghislaine

 

imprimante_02

Image Hosted by ImageShack.us