Quand j'étais gamine et que ma mère faisait du vin chaud je réclamais toujours ma part. Ma mère me le servait dans un verre à liqueur qui m'était réservé, pour faire comme les grands. J'ai gardé de cette époque le goût des desserts à base de vins cuits. Je sais, ce n'est pas tendance - bien que... - mais j'assume complètement mes goûts très hétéroclites. Il y a peu, consommer des vins cuits était du plus mauvais goût or, ils reviennent en fanfare et d'ici peu je vais être très "dans le coup", vous verrez.
Ces pommes sont à déguster chaudes, tièdes ou froides.
On peut servir les pommes chaudes avec une quenelle de sorbet de pommes.
Les pommes tièdes ou froides se dégustent telles quelles, sans rien d'autre.
Pour ma part, c'est chaudes que je les préfère, le soir devant le feu, emmitouflée dans une couverture moelleuse.

Pommes_au_vin_moelleux

75cl de vin blanc moelleux du Languedoc
3 pommes à chair ferme
2cs de sucre vanillé
1 pointe de couteau de gingembre en poudre
2 grains de poivre noir
2 grains de poivre vert
4 baies roses
1 anis étoilé (badiane)
1 bâton de cannelle
10 cm de zeste d'orange bio
le jus d'1 citron

Pommes_au_vin_moelleux1

Peler et couper la pomme en gros cubes ou en grosses tranches, c'est comme vous le sentez.
Les arroser avec le jus de citron. Le citron, ici, ne sert pas qu'à empêcher les pommes de noircir, on va retrouver son petit goût acidulé dans le vin cuit.
Mettre tous les autres ingrédients sauf les pommes, dans une casserole et porter à ébullition. Baisser le feu et laisser bouillir cinq ou six minutes.
Arrêter le feu et laisser infuser dix minutes.
Ramener le vin à ébullition.
Ajouter les pommes et faire cuire une quinzaine de minutes. Les pommes doivent être fondantes mais ne doivent pas se défaire.
Débarrasser les pommes et faire réduire le vin de moitié. Il va devenir sirupeux.
Arroser les pommes avec ce sirop brûlant.

Pommes_au_vin_moelleux2

signature8

imprimante

Image Hosted by ImageShack.us