Préambule  : A la lecture de ce billet vous pourriez croire que je l'écris uniquement pour vous décourager de faire de la confiture de châtaigne. Détrompez-vous, ce n'est pas mon but, bien au contraire. Je suis juste une adepte de la vérité dite aux malades cuisiniers amateurs, ce qui n'est pas toujours le cas dans les recettes. Savoir où on va permet de ne pas être déçu, c'est du moins mon avis et je le partage. Je vous assure que manger de la confiture de châtaignes faite maison est particulièrement gratifiant et on l'apprécie à sa juste valeur. Les cuisinières expérimentées n'auront que faire de ce billet.

Confiture_de_ch_taignes3

Quelques conseils avant de commencer :
- La confiture doit être faite au plus tard le lendemain de la cueillette des fruits faute de quoi les petites bêtes présentes inévitablement dans quelques châtaignes vont envahir toute la colonie. Edit du 26/12/2013 : pour éviter ça, mettre les chataignes au réfrigérateur ou les congeler.
- il faut prévoir du temps, on ne décide pas de faire cette confiture comme on déciderait de faire une omelette.
- laissez les enfants à la cantine et le mari - ou la femme - manger avec un copain/copine (ou inversement) ou alors embauchez-le/la/les.
- débranchez le téléphone et la sonnette d'entrée. Je sais de quoi je parle : quand je l'ai faite cette année le téléphone n'a pas arrêté de sonner alors que je pelais les châtaignes et se laver les mains à chaque fois ou prendre le risque que la confiture brûle, ce n'est pas rigolo.
- plus vos châtaignes seront grosses et plus facile sera la tache. Edit du 26/12/2013 : j'ai utilisé cette année de bons gros marrons du Portugal (on me les a offerts) et les peler a été un jeu d'enfants.
- ne travaillez pas plus d'un kilo de chair à la fois surtout si les rhumatismes vous titillent. Vous comprendrez pourquoi plus loin*.

Confiture_de_ch_taignes

En fait cette recette est en attente de publication depuis que nous avons commencé ce blog Ghislaine et moi, c'est-à-dire depuis plus de 2 ans, pourquoi ? je ne sais pas. Peut-être parce qu'il me semble que  - pour les raisons évoquées au dessus - plus personne n'a envie de s'enquiquiner à faire de la confiture de châtaignes alors que l'on en trouve de l'excellente dans le commerce.
A vrai dire, si je continue à en faire chaque année, c'est pour deux…non, trois raisons…non, quatre :
1/ c'est l'occasion d'une sortie en famille. Mes petits-enfants adorent ramasser les châtaignes et ils m'ont beaucoup aidé cette année.
2/ je me damnerais pour des châtaignes et pour la confiture de châtaignes en particulier.
3/ mon fils aîné se damnerait pour de la confiture de châtaignes. D'ailleurs, chaque année, à la fin de la cueillette, il lance une phrase anodine, toute en hypocrisie : "mamie nous fera bien de la confiture, hein les enfants ?!". Que voulez-vous que je fasse ? je vous le demande.
4/ quoi que je puisse dire, j'aime beaucoup en faire.

Confiture_de_ch_taignes1

- Avant toute chose il faut peler les châtaignes, c'est-à-dire enlever les deux peaux qui les protègent.
Pour la première peau, la plus épaisse, là ça va à peu près. Là où ça se complique c'est quand il faut enlever la deuxième peau qui elle, est très fine et  prend un malin plaisir à se faufiler dans les plis et les creux de la châtaigne ou à rester collée à la chair.
Je vous le dis de suite, pas de recette miracle, ça passe forcément par des grincements de dents, des jurons, des trépignements, enfin chez moi en tout cas. Certains se régalent peut-être de peler les châtaignes ??!!! si c'est le cas faites-le moi savoir, l'année prochaine je vous embauche.
J'aime tellement peu cette étape que chaque année j'essaie de trouver le truc miracle qui rendra cette tache moins rébarbative mais sans trop de succès je dois l'avouer.

Pour peler les châtaignes il y a la méthode traditionnelle…
- Inciser la peau des châtaignes et les faire bouillir 5 minutes dans de l'eau. Ensuite on enlève la première peau, ce qui se fait assez bien : il faut laisser les châtaignes dans l'eau bouillante et en sortir une poignée au fur et à mesure de l'avancée des travaux, le seul hic c'est que ça brûle et vous vous retrouvez assez rapidement avec des  bouts de doigts sans empreintes digitales. Ça peut être pratique si vous vous apprêtez à faire un braquage mais si ce n'est pas le cas c'est gênant.
- Ensuite on remet les châtaignes à cuire le temps nécessaire et rebelote pour la petite peau qu'il va falloir enlever avec beaucoup de patience et là, je vous le dis carrément je ne peux pas. Je n'ai pas assez de patience.
… et puis, il y a ma méthode, ou plutôt mes méthodes :
Méthode 1 :
Inciser la peau et mettre à cuire 20 à 30 minutes. Couper la châtaigne en deux dans le sens de la largeur et retirer la chair avec une cuillère parisienne de petit calibre ou à l'aide du bout d'un couteau à couper le beurre que l'on fait pivoter. Avec cette méthode il y a quelques pertes mais ça profite aux petites bêtes du compost.
Méthode 2 :
Quand les châtaignes sont bien cuites couper une extrémité et les écraser pour récupérer la chair. On peut se servir d'un rouleau à pâtisserie ou d'un pilon.
Méthode 3 :
Écraser les châtaignes – toujours bien cuites – à l'aide d'un presse purée celui qui ressemble à un presse ail géant.
Méthode 4 :
C'est celle que j'ai utilisée cette année et que je ne trouve pas si mal que ça.
> Il faut inciser profondément les châtaignes sur la circonférence, les faire cuire à l'eau légèrement salée, les laisser tiédir dans l'eau puis les peler. Avec cette façon de faire certaines s'échappent même carrément de leurs peaux sans qu'on y touche. Edit du 26/12/2013 : plus les marrons sont gros et plus la tâche est facile. Il faut entailler le marron sur toute sa circonférence et assez profondément pour entailler aussi la deuxième peau.

Confiture_de_ch_taignes2

Bon, il est temps de passer à la recette :

Sur la base d'un kilo de chair de châtaignes il faut en plus :
70cl + 10cl de sirop de canne, du bio si possible, vous pouvez aussi le faire voir ICI
3 bâtons de vanille la châtaigne adore la vanille

- Faire cuire les châtaignes 40 minutes en utilisant la méthode 4.
- Mixer la chair obtenue on a une masse compacte.

> Si vous souhaitez avoir une confiture à la texture très fine, tamiser cette pâte. Edit du 26/12/2013 : cette année je l'ai mixée et cet impecable, on gagne un temps fou.
> Si vous souhaitez avoir une confiture rustique laissez-la telle quelle.
> Pour ma part, je fais toujours les deux.

- Mettre les pots impeccablement lavés dans le four chauffé à 120° pendant 20 minutes, c'est-à-dire jusqu'à la fin de la cuisson de la confiture.
- Couper en deux, dans le sens de la longueur, les gousses de vanille et gratter les graines.
- Couper les gousses grattées en morceaux de 2 centimètres, on en retrouvera dans tous les pots lors de la dégustation et si vous êtes comme moi, vous les mâchouillerez, c'est délicieux.
Ajoutez sirop et vanille à la chair de châtaignes et faire cuire sur feu moyen 20 minutes environ. Il faut remuer sans cesse* sinon de grosses bulles se forment et éclatent et  tapissent murs et plan de travail sans compter que ça brûle.

* Vous comprenez pourquoi je vous disais plus haut de ne travailler qu'un kilo de chair à la fois ?!.

- Pendant que la confiture finit de cuire porter à frémissement un peu de sirop.
- Quand la confiture est cuite remplir les pots brûlants, verser dessus l'équivalent d'une cuillère à soupe de sirop, les fermer et les retourner.

> Je garde toujours un peu de confiture à laquelle je rajoute du rhum et j'en remplis de tout petits pots. A déguster à la petite cuillère.
> Pour stériliser les pots je les mets dans la lèchefrite du four et je les laisse dedans pendant le remplissage, ça évite d'en mettre partout si on tremble.
> Il faut mettre le couvercle du pot rapidement après son remplissage, le verre n'a pas encore absorbé toute la chaleur et on peut le manipuler sans se brûler. Bien sûr, il faut agir vite. Utilisez un chiffon pour le retourner.
> Si, au moment de la cuisson, la confiture vous semble trop épaisse, trop sèche, ajoutez un peu d'eau.
> Si au contraire la confiture vous semble trop liquide, prolongez la cuisson afin que l'excédent d'eau s'évapore.
> La confiture va légèrement épaissir en refroidissant.

29/11/09 : Dernière astuce donnée par Ciorane : mettre les châtaignes une nuit au frigo, ensuite les plonger 30 secondes dans de l'eau bouillante puis dans de l'eau froide avant de les peler.

31/10/11 : Désormais je congèle les marrons dés que je les ai cueillis ainsi ils peuvent attendre un peu sans pour autant être mangés par les petites bêtes.

signature8

 

D'autres recettes avec des châtaignes ?

c'est ICI

Image Hosted by ImageShack.us