Je le sens, cette recette ne va pas plaire à tout le monde. L'oignon, surtout cru, il faut y être né dedans - ne faites pas la grimace, ce n'est pas pire que de naitre dans un chou  - pour l'aimer. Ou alors il faut être né pas loin d'un village - Lézignan la Cèbe, ça ne s'invente pas - où sont cultivés des oignons d'une douceur angevine, qui ne vous font pas pleurer quand on les pèle, qui ne vous laisse pas sur les doigts une odeur à faire fuir toutes les mouches du quartier - remarquez, chez nous, ça peut être utile en été lol!!! - qui caramélisent sans sucre quand on les fait cuire et qui transforment en mets divin un simple oignon farci.      
J'ai grandi à Pézenas et à Pézenas on appelle ce plat "l'anchoïade". Je sais il n'a rien à voir avec l'autre "anchoïade", celle qu'on va appeler "la vraie" - les gens qui me connaissent savent qu'en cuisine, je n'aime pas ce terme, et en dehors de la cuisine, je ne l'aime pas beaucoup non plus, je me méfie toujours des gens qui l'utilisent à outrance. Pour cette fois, je suis d'accord, l'anchoïade, ce n'est pas ça sauf...pour moi - ne bousculez pas mes souvenirs d'enfance, SVP :)


Cette recette n'est plus de saison mais comme elle est prête depuis longtemps, je vous la sers quand même en hors d'œuvre.
Promis, juré personne ne devinera que vous avez mangé des oignons - à la condition expresse d'utiliser des oignons ultra doux, de Lézignan la Cèbe si possible.

DSC_0884-1 copie 

3 gros oignons      
3 oeufs      
12 anchois à l'huile      
1 grosse boite de sardines à l'huile      
1 tomate jaune      
1 tomate rouge      
Huile d'olive      
Vinaigre de vin      
Sel et poivre du moulin      
Des olives noires dénoyautées      
Persil      

DSC_0885-1 copie

DSC_0886 copie 

Faire cuire les œufs dix minutes à partir du début de l'ébullition - on débute toujours la cuisson des œufs avec de l'eau froide. Les faire refroidir dans un grand volume d'eau froide, on pourra mieux les écaler.      
Peler les oignons et les râper à l'aide  d'un moulin à gros trou ou d'une mandoline ou de ce que vous avez sous la main. Le couteau peut aussi faire l'affaire - l'essentiel est d'avoir une coupe grossière mais assez fine. Mettre la chair des oignons dans une passoire, rincer à l'eau froide et faire égoutter - presser avec une cuillère ou aidez-vous d'un torchon, ça ira plus vite.      
Écraser grossièrement les sardines avec une fourchette et les mélanger avec les oignons. Ajouter les 3/4 d'une vinaigrette faite avec huile, vinaigre, persil haché, sel et poivre - en principe 3càs d'huile pour une de vinaigre mais c'est selon votre goût.      
Déposer cette préparation au centre d'un plat et disposer autour les œufs coupés en quatre, les olives noires et les tomates coupées en rondelles fines. Arroser avec la vinaigrette restante. Déposer les anchois sur les oignons. Parsemer de persil haché.

imprimante

 

Vous pouvez vous inscrire à la newsletter en haut à droite - Tous les tags sont dans "toutes les archives", en bas, à gauche.