Quand ma mère prévoyait de faire des petits pois nous étions de corvée d'écossage la veille au soir, toute la famille s'y mettait. Pour moi, c'était une double corvée car j'avais horreur des petits pois et ce dont j'avais par dessus tout horreur c'était la salade de campagne (ramassée par ma grand-mère) qu'elle y mettait dedans. Ma grand-mère appelait cette salade de la "rouquette". Aujourd'hui, elle est appelée plus communément "roquette"  mais, volontairement, je garde le terme utilisé il y a des décennies, quand les citadins ne connaissaient même pas son existence.
Mes goûts culinaires ont évolué, et beaucoup d'aliments pour lesquels j'avais une aversion caractérisée sont devenus une gourmandise, les petits pois font partie de ceux-là. Jeunes mères, ne désespérez pas, les aliments que vos enfants détestent aujourd'hui, ils les adoreront demain (enfin...en principe!).      
Pour en revenir à nos petits pois, j'aime bien les cuisiner de façon simple sans trop de fioritures et surtout je ne les cuis jamais à l'eau. Ils accompagnent merveilleusement les volailles, les pigeons, la lotte (recette à venir) mais aussi, tout simplement, de la saucisse grillée au feu de bois. C'est certainement de cette façon que je les préfère.

::Nadine::

  DSC_0079 copie DSC_0082 copie 

Pour quatre personnes, en accompagnement :      
1kg de petits pois qui vont donner 500g de petits pois une fois écossés 
50g de lardons fumés ou de dés de magret séché      
1 grosse poignet de rouquette      
1 oignon ou 2 échalotes      
1 gousse d'ail 
1cs d'huile d'olive    
sel, poivre      
30cl de bouillon de légumes ou de bouillon de poule      
1 ou 2 sucres (ou pas du tout)      
10cl de crème fraîche ou 1 noix de beurre      

DSC_0108 copie 

    On commence par écosser les petits pois, c'est assez vite fait mais c'est un peu rasant. Pour éviter cette corvée vous pouvez prendre des petits pois congelés mais essayez au moins une fois les petits pois frais, je vous assure que la fois d'après la corvée va devenir un plaisir.
    Dans une cocotte faire revenir les oignons émincés dans l'huile jusqu'à ce qu'ils soient presque caramélisés. Ajouter les lardons et l'ail écrasé et laisser les saisir 5 minutes de plus.
    Mouiller avec le bouillon de légumes ou de poule, laisser reprendre l'ébullition et ajouter les petits pois, rectifier l'assaisonnement avec sel et poivre. Vous pouvez ajouter le sucre et une pincée d'herbes de Provence. Le sucre renforce le goût sucré des petits pois et j'aime bien renforcer le goût des aliments sucrés. On m'a déjà fait remarquer que les petits pois (ou les carottes) étant déjà sucrés on ne voyait pas l'intérêt de rajouter du sucre (quelques calories de plus c'est 0,00000000001mm de plus sur le haut des cuisses lol!!!) ce sont les mêmes qui sont adeptes du sucré-salé!! (que j'adore aussi). Bon, vous l'aurez compris, vous faites comme vous voulez et encore heureux :).
    Baisser le feu et laisser cuire tout doucement pendant 20 à 30 minutes voire moins. Prenez un petit pois entre vos doigts, il doit être fondant mais sans s'écraser. Ajouter alors la poignée de rouquette qui va fondre presque immédiatement.

    Si vous préférez une sauce onctueuse ajoutez 1 ou 2 cc de sauceline ou de crème fraîche, c'est en général cette dernière que je préfère. Une simple noix de beurre fera encore mieux l'affaire.
    Ma belle-mère ajoutait avant de servir des dés de pommes de terre bien croustillants.

  DSC_0225 copie  

Ici, avec du poulet. Je fais bien rôtir les morceaux et je les fais cuire en même temps que les petits pois.

  DSC_0227 copie 

Mots clés Technorati : ,,

imprimante