Dimanche, comme presque tous les dimanches, j'ai écouté l'émission de Jean-Pierre Coffe "ça se bouffe pas, ça se mange" sur france-inter, elle était consacrée à la galette de l'épiphanie. Invariablement, quand j'écoute ses émissions, il y a toujours un moment où JPC m'agace. Une des choses qui m'agace régulièrement c'est quand il (ou un de ses invités) parle de "qualité" en concluant que "même si on n'a pas d'argent, il suffit d'acheter moins souvent du produit concerné mais d'acheter de la qualité". Ben voyons, ça coule de source...sauf, que la "qualité" coûte de 2 à 4 fois plus cher que la "non-qualité". Allez dire ça à un couple qui gagne le SMIC et élève des enfants, ou ils riront ou ils pleureront ou ils lui suggéreront de vivre quelques mois avec cette somme et d'en tirer les conclusions. Entendons nous bien, je suis une adepte des produits de qualité, je dis simplement que la qualité a un coût qui n'est pas à la portée de tout le monde donc, la qualité n'est pas pour tout le monde.
Bon, revenons en à cette émission de dimanche où, une fois de plus, il m'a agacée en ignorant, presque totalement (il en a dit un ou deux mots), la tradition du sud qui est la
Couronne des rois ou Royaume ou Gâteau des rois. C'est vrai que cette brioche a tendance à être de moins en moins présente dans les vitrines des boulangers, il est plus difficile de la vendre 40 euros le kilo ou de la vendre en kit!!!!!
Je me suis inspirée pour ce Royaume de la recette et de la méthode de réalisation de la
Fougasse d'Aigues Mortes et je ne le regrette pas, elle est souple et légère, elle rivalise fièrement et amicalement avec celle de Christhummm que vous trouverez sur son blog et à la fin de ce billet.

Nadine

royaumes


* 500g de farine T55 ou de gruau
* 3 oeufs moyens
* de 100 à 150g de sucre
* 100g de beurre
* 25g de levure de boulanger fraîche ou 1 sachet de levure déshydratée
* 3cs de fleur d'oranger ou 2 ou 3 gouttes d'extrait d'orange mais la fleur d'oranger est meilleure
* beurre + sucre perlé pour la finition
* 18cl de lait entier
* 1 petite cc de sel
* fruits confits pour la décoration, éventuellement

roayaume_lev_e


Pétrir la pâte (mettre le beurre en dernier) la veille soit en machine à pain soit au robot.
Couvrir le bol et le mettre au frigo pour la nuit. Il n'est pas nécessaire de faire une levée avant de mettre le bol au frigo, elle se fera lentement au froid (1ère LEVÉE) . La pâte est assez molle, surtout, ne pas rajouter de farine. Je la pétris au robot pendant 10 minutes, 5 minutes à vitesse 1 et 5 minutes à vitesse 2. Au début la pâte est assez molle puis elle devient lisse, brillante et élastique.
Le lendemain sortir la pâte, elle est beaucoup plus malléable grâce au froid, la couper en deux, bouler chaque pâton et laisser lever pendant une heure (2ème LEVÉE) . Il faut fariner légèrement le plan de travail et le dessus du pâton.
Au bout d'une heure, aplatir les pâtons au rouleau sur 4 centimètres d'épaisseur en respectant bien le cercle il est important d'aplatir au rouleau à pâtisserie, c'est ce qui contribue à la légèreté de la pâte, ne pas trop aplatir non plus, ce n'est pas une pâte à tarte.
Passer l'index au centre du cercle et petit à petit élargir le trou. Je prends la roue ainsi formée, je passe mes mains dans le trou et je fais le mouvement de "tourne, tourne petit moulin", le trou s'agrandit et on obtient une belle roue de bicyclette.
Poser cette roue sur la plaque et la badigeonner de beurre mou avec un pinceau en croisant les coups de pinceau.
Laisser lever jusqu'à ce que les disques triplent de volume (3ème LEVÉE).
Saupoudrer généreusement de sucre en grains et enfourner à 180° chaleur normale pendant 20 minutes environ, il faut qu'elle soit légèrement dorée.
Normalement à la sortie du four il faut vaporiser avec de l'eau de fleurs d'oranger. Je ne vous raconte pas l'odeur dans la cuisine.
La laisser bien refroidir, au moins quatre heures. La manger telle quelle ou mieux,
la couper en deux et mettre de la chantilly au milieu.

* Si vous regardez bien, elle n'est pas hyper calorique car il n'y a que 50g de beurre et 50g de sucre par royaume. Même pas 10g de beurre et 10g de sucre par part. On se console comme on peut!!
* Vous remarquerez aussi qu'il y a trois levées.
* Si vous mettez plus de fleur d'oranger, déduisez son poids de celui des liquides.
* Avec la farine T45 la pâte est plus molle qu'avec de la farine de gruau T55

J'ai fait également le
royaume de Christine, il est tip top, vous pouvez y aller sans risque, vous vous régalerez. Ghislaine l'a testé aussi avec autant de succés.

royaume_christhum

imprimante